• UN BEL ARTICLE DE L'AGENCE RWANDAISE DE L'INFORMATION REPRIS POUR VOUS ET RELATIF AU GENOCIDE AU RWANDA A PROPOS DUQUEL F. MITTERRAND DISAIT "VOUS SAVEZ, UN GENOCIDE DANS CES PAYS N'A PAS D'IMPOR

    France-Rwanda/ Génocide<?XML:NAMESPACE PREFIX = O /><O:P></O:P><O:P></O:P>Un colloque négationniste va se tenir au siège du Sénat français<O:P></O:P><O:P></O:P>

    Kigali, 17 oct. (ARI) - La salle Gaston Monnerville du Sénat français va abriter le 20 octobre 2007 un Colloque sur le génocide de 1994 au Rwanda animé par les tenants des thèses jugées négationnistes et révisionnistes par Kigali, a établi l'Agence Rwandaise d'Information(ARI).

    <O:P></O:P>

    « <?XML:NAMESPACE PREFIX = ST1 /><ST1:PERSONNAME productid="La France" w:st="on">La France</ST1:PERSONNAME> et le drame rwandais : politique, acteurs, enjeux (1990-1994) », c'est le thème choisi par les organisateurs. Alain Gauthier qui dirige le Collectif des Parties Civiles pour le Rwanda en France dit que le fait de ne pas vouloir  appeler ces événements par leur  nom est déjà inquiétant : c'est une façon de nier le génocide qu'on se complait à qualifier de « drame » ou de « tragédie ».

    <O:P></O:P>Le Colloque sera ouvert par Paul Quillès qui a présidé la Mission d'information parlementaire sur le Rwanda dont le rapport a conclu à des erreurs d'analyse et non à une responsabilité directe de la France dans les événements qui ont conduit au génocide. <O:P></O:P><O:P></O:P>

    La liste des intervenants est certes prestigieuse mais c'est surtout des personnalités choisies dans les milieux jugés extrémistes, négationnistes et révisionnistes par le Rwanda.  C'est Jean-Marie Vianney Ndagijimana, ancien ambassadeur du Rwanda à Paris qui annonce la tenue de ce Colloque. Il est considéré comme l'un des principaux animateurs des forces négationnistes en France.

    <O:P></O:P>

    Pierre Péan, journaliste français d'investigation et auteur de « Noires fureurs, blancs menteurs » sera présent. Les rescapés du génocide traînent Pierre Péan en justice l'accusant devant les tribunaux français de tenir des propos racistes et négationnistes dans son livre.

    <O:P></O:P>

    Dans ce livre, Pierre Péan affirme que le Président Paul Kagame est l'auteur de l'attentat contre l'avion de son prédécesseur et responsable du génocide des membres de son ethnie. « Ayant planifier l'attentat, il a aussi planifié ses conséquences, c'est-à-dire le génocide des Tutsi », dit-il en substance.      

    <O:P></O:P>Le général Jean-Claude Lafoucarde et le Colonel Jacques Hogard de l'Association France-Turquoise vont se succéder à la tribune. Jacques Hogard est l'auteur de « Les larmes de l'honneur » dans lequel il pend la défense de l'opération Turquoise.<O:P></O:P><O:P></O:P>L'Association France-Turquoise a été créée dans le but de défendre les soldats de l'opération Turquoise  s'ils étaient cités à comparaître dans le cadre de la plainte contre X déposée au Tribunal aux Armées de Paris par les rescapés du génocide. <O:P></O:P><O:P></O:P>Kigali accuse cette opération déployée durant le génocide par Paris au Rwanda avec l'aval de l'ONU d'avoir créé une zone de sécurité dans laquelle les forces génocidaires ont continué à opérer en toute quiétude contre les Tutsi  et qui leur a servi de couloir pour se réfugier dans l'ex-Zaïre. <O:P></O:P><O:P></O:P>Depuis, ils ont continué à opérer des incursions au Rwanda avec la complaisance de leur pays d'accueil, jusqu'à ce que Kigali décide d'expédier ses troupes au Zaïre pour démanteler les camps qui leur seraient de cadre d'entraînement et de recrutement.      <O:P></O:P><O:P></O:P>Michel ROBARDEY, assistant technique « Police judiciaire » au Rwanda de septembre 1990 à septembre 1993 va intervenir sur le thème : «Rwanda 1990 - 1994, la stratégie du désastre». Victoire Ingabire Umuhoza, présidente des Forces Démocratiques Unifiées (FDU-Inkingi, accusées par Kigali de véhiculer l'idéologie du génocide) sera de la partie et s'exprimera sur le thème : «Quelle justice pour les victimes de la tragédie rwandaise ?»<O:P></O:P><O:P></O:P>

    Déjà en 2002, un colloque similaire s'était tenu au siège du Sénat français sous le patronage de Bidart- Reydet, sénatrice communiste. Une lettre de protestation adressée par Allain Gauthier au président de <ST1:PERSONNAME productid="la Commission" w:st="on">la Commission</ST1:PERSONNAME> des Affaires Etrangères du Sénat, Xavier de Villepin qui va également intervenir dans ce colloque, était restée sans réponse.

    <O:P></O:P>

    L'organisation d'une telle manifestation pour la deuxième fois dans l'enceinte d'un des hauts lieux de la démocratie française est incompréhensible à l'heure où Paris ne ménage aucun effort pour la reprise de ses relations avec Kigali rompues fin 2006 à cause d'un litige sur le génocide.

    <O:P></O:P>

    Le Collectif des Parties Civiles pour le Rwanda parle d'un nouvel affront fait aux victimes du génocide à l'heure où la justice française, malgré des errements interminables, semble vouloir enfin s'occuper de certains dossiers en cours.

    <O:P></O:P>

    «Restons vigilants afin que l'opinion ne soit pas laissée aux mains de ceux qui ont toujours, soit nié le génocide, soit refusé de reconnaître toute implication au côté des forces génocidaires », indique ce Collectif qui milite contre l'impunité dont jouissent les auteurs présumés du génocide présents sur le sol français. (Fin).

    <O:P></O:P>

    ARI-RNA/ D.M/ Gén./ 17. 10. 07/ 13 : 00 GMT

    <O:P></O:P>

    Nnnn

    <O:P></O:P><O:P></O:P><O:P></O:P>
    Rwanda News Agency/Agence Rwandaise d'Information (ARI/RNA)
    B.P. 453 Kigali-Rwanda
    Tel : +250 587215/514674
    Fax : +250 587216
    Email : rna@rwanda1.com
    www.ari-rna.co.rw

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :